3 « giallo » à ne pas rater

Blood_Black_Lace

Six femmes pour l’assassin

3 « giallo » à ne pas rater .

Chez les cinéphiles, le genre cinématographique « giallo » est une alternative aux thrillers américains traditionnels. Ces films présentent des personnages très particuliers qui se démarquent du cinéma conventionnel. Ils se distinguent des personnages que l’on retrouve dans les thrillers, les films érotiques et les films d’horreur. À l’occasion de la diffusion du thriller italien, Perversion, nous avons sélectionné pour vous trois « giallo » à ne pas rater.

Six femmes pour l’assassin

Le « giallo » par excellence ! Réalisé en 1964 par Mario Bava, Six femmes pour l’assassin a eu beaucoup d’influence sur des réalisateurs comme Dario Argento, Martin Scorsese, Quentin Tarantino et Wes Craven. L’histoire retrace le parcours d’Isabella, mannequin employé dans une grande maison de couture. Elle est brutalement assassinée par un agresseur masqué. La police commence à enquêter sur le meurtre. Lorsqu’elle trouve le journal intime d’Isabella, tous les employés de la maison deviennent nerveux. Ils cachent tous de lourds secrets.

La Baie sanglante

Considéré comme l’un des films « giallo » les plus violents et sanglants de l’histoire, La Baie sanglante narre l’histoire de la comtesse Federica. Cette dernière meurt étranglée par son mari qui est par la suite assassiné. Tout laisse à penser qu’il s’agit d’un suicide. Leurs héritiers ainsi qu’un groupe de jeunes vacanciers débarquent. Le tueur est de nouveau prêt à passer à l’action.

L’importance graphique des scènes de meurtre a eu une énorme influence dans les films d’horreur au cours de la décennie suivante. En 2005, le magazine Total Film a classé La Baie sanglante à la 50e place sur la liste des meilleurs films d’horreur de tous les temps.

L’Oiseau au plumage de cristal

Réalisé par le grand Dario Argento au tout début de sa carrière, ce film évolue autour du personnage Sam Dalmas, un écrivain américain qui vit à Rome avec sa petite amie mannequin, Giulia (Suzy Kendall). Comme beaucoup d’écrivains, il souffre du syndrome de la page blanche. Il veut retourner aux États-Unis mais il est soudainement témoin d’une tentative de meurtre. L’agresseur est un tueur en série qui poursuit des jeunes filles. Sam est plus déterminé que jamais à découvrir l’identité de l’assassin.

Argento a écrit le scénario en s’inspirant du roman de Frederic Brown intitulé La belle et la Bête. Le film a non seulement connu un énorme succès mais il a également été nominé en 1971 pour le prix Edgar-Allan-Poe dans la catégorie du meilleur film.

Retour à Perversion

 
  

Bay_Blood

La Baie sanglante

Bird_Plumage

L’Oiseau au plumage de cristal

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !