5 films d’horreur à ne pas rater

REC

REC – Espagne (2007)

Martyrs

Martyrs – France (2008)

The_Orphanage

L’Orphelinat – Espagne (2007)

5 films d’horreur à ne pas rater

Les films les plus captivants au cinéma sont les films d’horreur lorsqu’ils sont bien faits. Lorsque l’intrigue aussi bien que l’interprétation sont crédibles, les spectateurs arrivent à ressentir réellement l’angoisse et la peur des protagonistes. Eurochannel présente Un cri dans la nuit, un film d’horreur hollandais dans lequel une femme est traquée par un inconnu. Eurochannel a sélectionné cinq films d’horreur pour vous.

REC – Espagne (2007)

L’un des films d’horreur européens les plus connus de ces dernières années, REC est devenu un succès commercial, qui a eu trois suites et un remake américain. Dans le film, un reporter et un caméraman couvrent l’intervention des pompiers dans un immeuble de Barcelone. Comme la situation dégénère lorsque les occupants de l’immeuble commencent à montrer des comportements sauvages et meurtriers, ils se retrouvent confinés à l’intérieur de l’immeuble dangereux.

REC a été un succès commercial et critique. Il est maintenant reconnu comme l’un des premiers succès et l’un des meilleurs films dans le genre Found footage. Ce film a également remporté de nombreuses récompenses, y compris, le Silver Screen Award (prix du meilleur film décerné par le public) au Festival du film fantastique d’Amsterdam en 2008. Manuela Velasco, pour son rôle, a remporté le Goya, césar espagnol, de la meilleure actrice.

Martyrs – France (2008)

Ce drame psychologique projeté en avant-première au Festival de Cannes en 2008 a reçu un accueil mitigé en raison de sa violence. Dans ce film, une jeune femme part en quête de vengeance contre ceux qui l’ont kidnappée et maltraitée lorsqu’elle était enfant. Ce périple l’amène, elle et une amie, également victime de maltraitance, dans un voyage horrifiant vers un véritable enfer de dépravation.

Martyrs a reçu sept récompenses au Festival du Film fantastique et du Film d’horreur y compris le Grand Prix du film fantastique européen à Sitges en 2009, le Festival international du film catalan.

L’Orphelinat – Espagne (2007)

Le réalisateur, Juan Antonio Bayona, ne s’attendait pas à un tel succès pour son premier film. Pour L’Orphelinat, le réalisateur demanda de l’aide à son ami de longue date, Guillermo del Toro, le réalisateur qui a remporté un prix de l’Académie. Il s’agit de l’un des films d’horreur récents européens les plus marquants.

Dans le film, Laura interprétée par Belén Rueda, amène sa famille dans sa maison d’enfance qui était autrefois un orphelinat pour des enfants handicapés. Très vite, son fils commence à communiquer avec un nouvel ami invisible.

L’Orphelinat projeté en avant-première au Festival de Cannes de 2007 et qui avait reçu un accueil critique par le public espagnol a remporté sept Goyas, les césars espagnols.

Nosferatu le vampire – Allemagne (1922)

Nosferatu le vampire est un chef d’œuvre inoubliable dont on se souviendra toujours comme le film d’horreur européen par excellence. Il a été réalisé par F. W. Murnau et le comte Orlok, vampire est interprété par Max Schreck. Cette adaptation de Dracula de Bram Stoker retrace les destins croisés d’un jeune agent immobilier et du comte d’Orlok, un millionnaire excentrique originaire de Transylvanie qui cherche à acheter une maison en Allemagne. Mais le comte apporte également la mort et la maladie.

Cette adaptation a fait l’objet d’une poursuite judiciaire par les héritiers de Bram Stocker. Le tribunal a ainsi ordonné la destruction de toutes les copies du film. Néanmoins, quelques copies de Nosferatu le vampire ont été épargnées, et le film a ensuite été considéré comme l’une des œuvres les plus influentes du cinéma.

Opéra – Italie (1987)

Ce film a été écrit et réalisé par Dario Argento, l’une des figures majeures du mouvement cinématographique italien. Le giallo est un genre cinématographique italien mêlant thriller et érotisme. Ce film est devenu l’un des films les plus connus du réalisateur. Avec Cristina Marsillach, Urbano Barberini, et Ian Charleson, l’intrigue porte sur une jeune soprano (interprétée par Marsillach) qui se retrouve mêlée à une série de meurtres commis dans l’enceinte de l’opéra par un agresseur masqué.

 

Retour à Un cri dans la nuit

 
 

Nosferatu

Nosferatu le vampire – Allemagne (1922)

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !