À l'antenne 15:20 - 16:50Sous le ciel de Sicile (Italie)

5 oeuvres remarquables de Dragan Bjelogrlić

Bjelogrlic_Better_Life

Bjelogrlic_Black_Bomber

 

Bjelogrlic_Pretty_Village

5 oeuvres remarquables de Dragan Bjelogrlić

À l’occasion de la diffusion de Soleil noir, la série serbe à succès réalisé par Dragan Bjelogrlić, nous avons sélectionné pour vous d’autres films et séries dans lesquels il est acteur, réalisateur, voire les deux à la fois. Depuis sa toute première apparition dans Dark Echoes, un film de zombies américano-yougoslave, il excelle dans tout ce qu’il fait, participant dans les plus gros films yougoslaves, serbes par la suite.

A Better Life (Bolji život) – 1987 - 1991

IL s’agit d’une sitcom yougoslave légendaire dans laquelle Bjelogrlić est tout simplement brillant en tant qu’acteur. Il y tient le rôle de Slobodan Boba Popadić, un lycéen perdu et problématique. Son personnage plaisait beaucoup aux téléspectateurs dans tout le pays. Dans cette série, on suit les mésaventures parfois drôles, parfois tragiques de la famille Popadić pendant les années 80 dans la Yougoslavie post-Tito. Dragiša alias Giga Moravac interprété par Marko Nikolić est un père de famille traditionnel. C’est un fonctionnaire souvent d’humeur exécrable, impulsif qui semble très déçu de sa vie.

La série suit en temps réel les changements socio-économiques de la société à travers le regard de ses personnages principaux. Aucune autre série ou sitcom n’a eu plus de succès dans le pays.

The Black Bomber (Crni Bombarder) – 1992

L'action se déroule dans une Serbie fictive dirigée par un dictateur mais on reconnaît bien l’atmosphère sombre de Belgrade des années 90. Bjelogrlić a le rôle principal de Crni qui signifie noir. Il est journaliste dans une émission de radio qui n’hésite pas à critiquer ce gouvernement oppressif. Il est rebelle, n’a peur de rien et exprime avec fermeté ses idées en direct à la radio, ce qui lui cause des problèmes avec les autorités. Crni est amoureux d’une chanteuse de rock, Luna. Cette dernière a la même vision de la vie que lui. Ensemble, ils sont à la recherche du bonheur dans ce monde sombre, violent et sans espoir.

Pretty Village, Pretty Flame (Lepa sela lepo gore) – 1996

Un classique du cinéma serbe nominé aux Oscars. Inspiré d’une histoire vraie, cette comédie dramatique a lieu pendant les guerres yougoslaves entre 1991 et 1995. Le film suit le quotidien d’une escouade militaire serbe coincée dans un tunnel. Bjelogrlić et Nikola Pejaković interprètent deux meilleurs amis que la guerre a fini par opposer. Ce long-métrage livre un profond message anti-guerre, décrivant de façon frappante l’horreur, la tragédie, la propagande et le lavage de cerveau courants à cette période de l’histoire. Néanmoins, la série ne manque pas non plus d’humour.

Ce film a été réalisé par Srdjan Dragojević. Il est en partie filmé dans des régions en guerre pendant le conflit. Le casting inclut les meilleurs acteurs de cette époque tels que “Bata” Živojinović, Nikola Kojo, Dragan Bjelogrlić, Nikola Pejaković et Milorad Mandić.

The Storks Will Return (Vratiće se rode) – 2007-2008

La cigogne est un symbole de chance mais dans ce petit village, il ne s’est rien passé depuis longtemps. Dans un tout autre registre, cette série serbe populaire constitue la première série à succès de Bjelogrlić en tant que réalisateur, producteur et créateur. La série se centre sur Švaba (interprété par Nikola Đuričko) et Ekser (interprété par Dragan Bjelogrlić), deux petits truands qui essaient de gagner de l’argent en revendant des objets volés et des parfums bons marchés. Lorsque à leur grande surprise, Švaba hérite d’une maison dans un village, leur arrivée là-bas créera la zizanie.

La série a été filmée dans le village natal de Bjelogrlić (Baranda). Il s’agit d’un monument audiovisuel pour une génération de jeunes perdus dans la période de transition de la Serbie et le reste des Balkans après les années 2000. La série est composée de 25 épisodes, y compris d’un film en deux parties.

Montevideo, Bog te video! – 2010

Drame historique sur les événements qui ont conduit la Yougoslavie à participer à la Coupe du Monde de football de 1930 à Montevideo en Uruguay. Cette production a été un gros succès au box-office. Cette première réalisation d’un long-métrage inspiré d’événements historiques a encouragé plus tard Bjelogrlić à réaliser Soleil noir.

Son ton joyeux et optimiste, son magnifique casting incluant tous les acteurs serbes les plus célèbres ainsi que son tableau romancé d’une époque rendent ce film exceptionnel à voir absolument d’autant plus si vous êtes fan de football. Ce long-métrage a lancé la carrière de Miloš Biković, une des jeunes révélations les plus célèbres du cinéma serbe actuel.

Retour à Soleil noir

 
  

Bjelogrlic_Storks_Return

Bjelogrlic_Montevideo

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !