À l'antenne 17:45 - 19:50La Dynastie de Shanghai (Slovénie)

Cinéma Suédois

Mauritz Stiller

Mauritz Stiller

Cinéma suédois

Caractérisé par des paysages froids et singuliers, le cinéma de Suède s’est construit comme l’un des plus importants parmi les pays scandinaves. Tout commença lorsque, moins d’une décennie après l’invention des frères Lumière, les productions suédoises se hissèrent parmi les plus importantes d’Europe.

Derrière ce succès impressionnant se trouvaient les réalisateurs Victor Sjöström et Mauritz Stiller, qui travaillèrent pour Svenska Biografteatern en 1911. Ce dernier précisément, joua un rôle important dans la carrière de Greta Garbo avec le film Gösta Berlings (1924).

Quelques années plus tard, Greta Garbo et les deux directeurs se rendirent à Hollywood aspirant à de meilleures conditions de production et laissèrent le cinéma suédois dans une crise qui dura près de deux décennies jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Une renaissance réussie

Le chef d’une nouvelle génération de cinéastes, qui redonna vie à l’industrie du cinéma de son pays et le replaça parmi dans le clan des meilleurs, s’appela Ingmar Bergman. Sa carrière débuta dans les années 40, mais son succès international n’intervint que vingt ans plus tard avec Le Septième Sceau (1960), il remporta plusieurs Oscars consécutifs du meilleur film en langue étrangère avec La Source (1960) et A Travers le miroir (1961).

Une autre figure maîtresse du cinéma suédois dans les années 1970 fut Roy Andersson, qui dirigea Lördagen den 5.10 en 1969, récompensé au Festival International de Berlin.

En outre, des réalisateurs tels que Lasse Åberg et Lasse Hallström prirent la tête d’un mouvement avant-gardiste de l’industrie cinématographique suédoise dans les années 1980. Ce dernier se trouve être à l’origine des vidéos clips du fameux groupe de pop ABBA et a également remporté deux Oscars (Meilleur réalisateur et Meilleur scénario d’adaptation) en 1987 pour Ma Vie de chien.

     

Ingmar Bergman

Ingmar Bergman

The Millenium Trilogy

The Millenium Trilogy

Récents succès

Au cours des dernières années, l’un des plus grand succès du cinéma suédois fut le film de Tomas Alfredson Morse (2008), un film sur l’amour entre une jeune fille vampire et son voisin, un garçon tourmenté. Le film, qui appartient à une nouvelle vague du cinéma inspiré d’histoires de vampires, eut un tel succès que des années plus tard il fut adapté à Hollywood sous le titre Let Me In (2010).

Cependant, le principal blockbuster suédois est la Trilogie Millenium. Ecrite à l’origine par Stieg Larsson, la saga fut portée à l’écran en 2009 avec ses trois volets : Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes, La Fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette et La Reine dans le palais des courants.

Retour à Eurocinema

 

El cine austriaco

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !