Entretien avec David Ondříček

David_Ondricek

David_Ondricek

Entretien avec David Ondříček (réalisateur)

Dans quel genre de série, classifierez-vous Déflagration ? Une série catastrophe, une chronique familiale avec comme toile de fond un désastre ou un drame historique ?
La première partie est un drame familial, la deuxième partie est plus une série catastrophe.

Qu’est-ce qui a été essentiel pour vous au moment de réaliser la série ?
J’ai lu le synopsis et j’ai réagi plus émotionnellement que rationnellement. Je me souviens d’avoir été très touché par ce sujet. Tous les jours, on lisait des articles dans les journaux sur cette catastrophe qui a coûté la vie à des centaines de personnes. Et à ce moment-là, j’ai soudainement vu des personnes bien réelles que j’avais l’impression de connaître. Elles m’ont touché. Ça a été crucial. Curieusement, même après le tournage, j’ai encore cette sensation de m’être fait de nouveaux amis même s’il ne s’agissait que de personnages de série.

Comment souhaitez-vous que la série impressionne les téléspectateurs ? Quel est son message et son idée principale ?
Je veux que les téléspectateurs comprennent eux-mêmes l’idée principale et le message qu’elle véhicule. Comme ça je n’aurai pas besoin de leur expliquer dans une interview.

L’action de la série se déroule dans des zones minières confinées. Quel est le degré de difficulté pour un réalisateur et ses caméramans de travailler dans de telles conditions ?
Ça a été extrêmement compliqué. Le troisième jour, on filmait à 100 mètres sous terre dans un couloir d’un kilomètre de long, deux mètres de hauteur et un mètre de largeur. Il y avait 40 techniciens qui s’écrasaient et se cognaient les uns contre les autres. Un cascadeur expérimenté était assis par terre avec une caméra à la main. Je l’ai entendu raconter qu’il n’avait jamais vécu quelque chose d’aussi extrême. À ce moment-là, nous avions vingt jours de tournage dans la mine devant nous. Je commençais à me demander si on allait y arriver.

Courtoisie de la télévision tchèque

Retour à Déflagration

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !