Ce soir 20:50 - 22:20Peur bleue (Portugal)

Entretien avec Francesco Di Leva

Francesco

Francesco

Entretien avec Francesco Di Leva (Acteur)

Comment vous êtes-vous préparé pour ce rôle ? Avez-vous eu l’opportunité de rencontrer d’authentiques criminels pour connaître leur point de vue ?
La Loi de la mafia est basé sur le livre I Milionari écrit par Gensini et Cannavale, j’ai travaillé à partir des histoires des clans décrits par les auteurs. Pour le rôle de Babbà, que j’interprète, j’ai vu des photos de lui et j’ai étudié ses mouvements. Babbà est un criminel unique en son genre, entraîné dans ce milieu par son ami. On ne le voit jamais l’arme à la main.

Les films et séries sur la mafia sont devenus une mode dans le monde entier ces dernières années. Comment expliquez-vous ce phénomène ?
Je pense que ce phénomène se développe principalement dans l’hémisphère sud et dans les banlieues, dans les endroits abandonnés par les forces de l’ordre et par les hommes politiques. J’ai le sentiment d’appartenir à cet hémisphère, puisque je vis moi-même en banlieue.

Vous avez joué dans plusieurs films et séries sur la mafia. Sous quels aspects La Loi de la mafia se distingue des autres ?
Contrairement à d’autres films ou séries sur la mafia, le réalisateur Alessandro Piva a décidé de se concentrer sur les familles des fugitifs et sur tout ce qui les empêche de mener une vie normale.

La Loi de la mafia parle d’une organisation criminelle connue. La particularité de ce film est que le réalisateur a décidé de montrer la famille comme la cause principale des événements tragiques qui surviennent. L’un des exemples les plus parlants est la guerre de la Camorra, déclenchée par la mort du frère du personnage principal. Ça montre à quel point la vie de famille et le crime sont entremêlés.

Vous avez joué au théâtre, à la télévision et au cinéma. Quel format préférez-vous et pourquoi ?
En réalité, je m’intéresse davantage à la qualité de l’œuvre plutôt qu’à son format. Si l’on me propose un film tel que La Loi de la mafia, je choisirai le cinéma, mais si l’on me propose une pièce comme Gomorra ou Napoli Milionaria, j’irai volontiers sur les planches. Ça dépend vraiment de la qualité de la pièce ou du film.

Pourquoi est-ce un film à ne pas manquer pour le public international ?
C’est un film à ne pas manquer parce qu’il montre que le crime ne paie jamais, à travers l’exemple du déclin de ce véritable empire criminel. On pourrait penser que le crime gagne toujours parce qu’il y a toujours des gens prêts à reprendre le flambeau, mais l’échec ou la mort attend tous les membres du clan, souvent avant l’âge de 40 ans.

Retour à La Loi de la mafia

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !