Interview avec Laura Verlinden
Laura Verlinden 

Retour à Le dernier été

Interview avec Laura Verlinden (Sandrine)

Comment vous-êtes vous préparée pour interpréter ce personnage ?
J'ai beaucoup parlé avec Joost le réalisateur sur la façon dont il voyait Sandrine et nous avons répété pour essayer de créer le personnage. C'est une jeune fille au passé plutôt trouble, essayant d'attirer l'attention, agissant comme une grande malgré son jeune âge mais qui en secret souffre d'un manque d'amour et qui est à l'intérieur très fragile. Il n'y a pas beaucoup de scènes où elle se retrouve seule, aucune où elle peut se montrer ouvertement, alors j'ai essayé de chercher des façons d'interpréter ce côté-là de sa personnalité.

Quels éléments de votre personnalité peut-on retrouver dans le caractère de Sandrine?
Pas beaucoup de choses en réalité. Sandrine est très loin de me ressembler, c'est tout le contraire en fait. C'était donc un véritable défi pour moi d'interpréter ce personnage, mais c'est ce défi qui m'a intéressée. Le travail a été très intéressant. Pour le personnage de Sandrine, Joost a d'abord recherché une actrice différente, plutôt à l'opposé de moi, mais il a été ensuite très vite été convaincu, pensant que ce serait une bonne chose que le secret de Sandrine, qui est de ne pas se montrer au monde telle qu'elle est en réalité, pouvait être préservé si le rôle était joué par une actrice totalement différente. Nous avons donc travaillé là-dessus.

Les gens ont comparé le film avec American Pie, qu'en pensez-vous ? C'est plutôt une comparaison positive ou négative pour vous ?
Je n'ai jamais vu American Pie, je n'ai d'ailleurs même jamais entendu parler de ce film. Cela semble être une étrange comparaison.

Le dernier été a été votre premier film, que pensez-vous de votre évolution en tant qu'actrice depuis vos débuts en 2007 jusqu'aujourd'hui ?
J'étais encore à l'école lorsque nous avons tourné Le dernier été. Je pense que, en travaillant avec des personnes aux points de vue différents, je suis arrivée à en apprendre davantage. Je me rends bien compte que je ne pourrai jamais en apprendre suffisamment mais je sais que je ne veux pas cesser. Faire un projet intéressant, c'est comme faire une randonnée dans un pays étranger : on se perd de temps en temps, on erre un peu, puis on tente de trouver le chemin du retour. Voyager est la chose que j'aime le plus faire, avec mon métier.

Votre personnage subit une sorte de maltraitance de la part de son père ?
Oui, elle est en quelque sorte abusée. La maltraitance des enfants est présente partout dans le monde, y compris en Belgique. C'est une chose terrible.

Comment avez-vous fait pour concilier votre vie personnelle, l'école, les amis et la famille avec le tournage de Le dernier été?
Nous avons filmé Le dernier été pendant les vacances d'été, entre la troisième et la quatrième année de l'école dramatique. C'était une bonne chose d'avoir une telle expérience extrascolaire. Je n'ai pas vraiment eu à planifier quoi que ce soit ou même à manquer des classes.

Retour à Le dernier été

 

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !