Trois cas réels de détournement d'avion

air

Le danger plane toujours
Trois cas réels de détournement d'avion

À l'occasion de la diffusion du film Kandahar, sur les aventures d'un équipage forcé d'atterrir en Afghanistan par les talibans, Eurochannel a sélectionné trois histoires mémorables de détournement d'avion.

Vol Air France 139 - 1976

Le 27 Juin 1976, un vol Air France avec 248 passagers allant de Tel Aviv à Pars a été détourné. Les auteurs de cette opération ont été deux membres du Front populaire de libération de la Palestine - Opérations externes (FPLP-OE) sous les ordres de Wadie Hadda et deux membres des cellules révolutionnaires allemandes. L'objectif était de libérer 40 militants palestiniens et affiliés emprisonnés en Israël et 13 prisonniers dans 4 autres pays en échange des otages. Cependant, les choses ont pris un mauvais tournant pour les ravisseurs lorsque l'avion a atterri à Entebbe, l'aéroport principal de l'Ouganda. Sur place, avec le soutien des forces locales et le président Idi Amin, tous les ressortissants non-israéliens ont été libérés. Le 4 juillet, les forces spéciales israéliennes ont mené une opération lors de laquelle 102 otages ont été sauvés. L'incident est brièvement apparu dans le film acclamé Le Dernier roi d'Ecosse.

L'incident Airstan - 1995

Un des détournements les plus marquants de l'histoire russe a eu lieu le 3 août 1995. Un avion de chasse contrôlé par les talibans a intercepté un avion de transport Airstan avec sept ressortissants russes à son bord, le forçant à atterrir à l'aéroport Kandahar. L'équipage a été retenu prisonnier pendant plus d'un an avant de décider de s'échapper. Après avoir maitrisé leurs ravisseurs, ils ont repris possession de leur avion, puis se sont envolés vers leur liberté. L'aventure est représentée dans le film russe Kandahar, réalisé par Andreï Kavoune.

Vol Egyptair 648 - 1985

L'un des détournements d'avion les plus meurtriers de l'histoire a eu lieu le 23 novembre 1985. Ce jour-là, un Boeing 737-200 a été détourné par trois membres palestiniens de l'Organisation Abou Nidal. Ils ont pris le contrôle de l'avion à destination du Caire, mais un membre du service de sécurité égyptienne a alors ouvert le feu, tuant l'un des pirates de l'air. Suite à la fusillade, le fuselage de l'avion a été perforé, et le pilote a été contraint de descendre de sorte que tout le monde à bord puisse respirer. N'ayant plus beaucoup de carburant, l'avion a atterri à Malte contre la volonté des autorités maltaises, et une confrontation a débuté. Onze passagers et deux agents de bord blessés ont été libérés, mais l'approche trop ferme du Premier ministre maltais Karmenu Mifsud Bonnici a conduit à l'exécution de deux passagers américains. Les commandos égyptiens ont pris d'assaut l'avion, ce qui donne lieu à une terrible scène chaotique dans laquelle 56 des 88 autres passagers ont été tués. Parmi les 92 passagers initialement à bord, 62 ont été tués.

Retour à Kandahar

 
  

air

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !