Trois vols d’œuvres d’art célèbres dans des musées



Boston_Museum

 

Trois vols d’œuvres d’art célèbres dans des musées

À l’occasion de la diffusion de la série, Intuition, nous avons sélectionné pour vous les trois plus grands vols de tableaux de l’histoire.

Musée de Boston
En mars 1990, deux hommes changèrent le cours de l’histoire de l’art de la ville de Boston en volant treize œuvres d’art au Musée Isabella-Stewart-Gardner. Ces treize tableaux d’une valeur estimée à plusieurs milliards de dollars, ont été volés par des individus ayant réussi à s’infiltrer dans le musée en se faisant passer pour des policiers venus enquêter suite à un soi-disant appel. Ils ligotèrent les gardiens et ils s’emparèrent des tableaux.

Ces deux cambrioleurs n’ont jamais été identifiés et aucun de ces tableaux n’a été retrouvé. D’après les rumeurs, la mafia de la ville serait impliquée dans ce vol. Les tableaux auraient servi à financer l’IRA. Une grosse récompense est toujours offerte en échange d’informations sur les œuvres volées dont la valeur actuelle est estimée à 500 millions de dollars.

Mona Lisa
La Mona Lisa ou La Joconde a toujours fasciné le public. Elle était le bijou de la famille royale française, puis, celui de la République qui lui a succédé. Napoléon l’avait d’ailleurs accroché sur le mur de sa chambre. Mais l’énorme popularité actuelle de ce tableau considéré comme la plus grande œuvre d’art au monde a incontestablement augmenté lors de son vol en 1911 dans un contexte politique dramatique.

Ce vol remonte à 1911. Vincenzo Peruggia, voleur d’art à ses heures perdues, sortit du musée du Louvre avec le célèbre tableau de La Joconde caché sous ses vêtements. Peruggia se fit passer pour un ouvrier pour tromper le personnel du musée. Puis, il attendit que le musée soit vide pour sortir dans le plus grand calme avec le célèbre tableau de Da Vinci.

Le vol de cette œuvre aurait largement contribué à renforcer sa notoriété.

Le Musée des Beaux Arts de Montréal
En 1972, le Musée des Beaux Arts de Montréal vécut une scène de vol digne d’un film hollywoodien. Les cambrioleurs réussirent à accéder au toit en grimpant à un arbre près du bâtiment. Ils utilisèrent ensuite une échelle laissée sur les lieux par des ouvriers, ainsi qu’une corde qu’il passèrent dans une lucarne. Armés, ils menacèrent trois gardiens et quittèrent les lieux avec une cinquantaine d’œuvres d’art. L’affaire n’a toujours pas été résolue et d’après les archives, les pertes sont estimées à environ deux millions de dollars.

Plus tard, une œuvre d’art a été retrouvée mais les autres tableaux sont toujours dans la nature. Aucun suspect n’a été identifié dans l’enquête.

Retour à Intuition

 
  

The_Montreal_Museum

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !