À l'antenne 06:00 - 07:40Sorcellerie (Allemagne)
Ce soir 20:50 - 22:40Rage (Suède)

Interview de Josef Hader



Josef_Hader_1.jpg

Interview de Josef Hader

Josef Hader est un artiste de cabaret renommé, qui interprète Sepp Ahorner dans La corde au cou. Nous l’avons interrogé sur son rôle dans le film, voici ses réponses :

On ne vous voit pas souvent à la télévision. Pourquoi avoir accepté de jouer dans cette production ?

Je connais Maria Hofstätter depuis longtemps. On a déjà joué ensemble mais depuis, nous n’avions rien fait ensemble. J’avais très envie de retravailler avec elle un jour. Et Nikolaus Leytner est un réalisateur qui tient vraiment à réaliser des productions de qualité pour la télévision. C’étaient des conditions exceptionnelles. Et pour couronner le tout, j’ai pu jouer avec Erni Mangold pour la première fois de ma vie.

On a l’impression que vous pensez de manière très consciencieuse aux projets que vous allez réaliser. D’où vous vient cette tranquillité d’esprit ?

De l’indépendance dont nous jouissons en tant qu’artiste de cabaret. En général, on est si occupés avec les spectacles de cabaret que les projets ne se réalisent que si on les organise très longtemps à l’avance et seulement si on en a vraiment envie. C’est pour ça que je ne suis pas du tout fait pour le rythme normal de l’industrie cinématographique. Travailler au cinéma, ce n’est pas forcément la panacée. Si c’est un projet qui nous tient vraiment à cœur, c’est génial. Mais faire ça tout le temps, je ne suis pas sûr que ce serait le travail idéal pour moi.

Vous tournez en ce moment la sixième partie de cette série policière. Avez-vous vu les trois premières parties qui ont déjà été diffusées ?

Je connais bien le réalisateur mais je n’en ai vu aucune car je suis très fainéant. Le soir, j’ai souvent des choses à faire et pendant mes jours de congés, mes proches ne me le pardonneraient pas si je regardais la télévision.

Les thrillers en pleine campagne se démarquent habituellement par un style qui leur est propre. Est-ce que ce film se démarque aussi des thrillers classiques ?

Je crois que oui. Ce sont des artistes très singuliers qui participent. Maria suit son chemin avec beaucoup de précision. Erni Mangold suit son chemin depuis les années 50 et ne supporte pas n’importe quoi. Je suis quelqu’un de pas forcément ouvert à toutes les possibilités. Je crois que cette individualité se ressent dans le film.

Retour à La corde au cou

 
  

Josef_Hader

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !